19 octobre 2010

Expérience...

Ressentir sa propre soif,
de Vérité, d' Amour, de Joie, et de Paix,
c'est laisser la place à l'expérience
du désir profond de s'exprimer.

Nous portons tous en nous ce grand désir
de retour en l'Unité Primordial.
Ce grand désir d'Aimer et d'être Aimé...
Plus on laisse ce ressenti s'exprimer,
plus nous nous y abandonnons,
et plus la Joie grandit en nous.

Cette Joie sans objet, mélée de gratitude,
simple, naturelle s'ouvre et nous ouvre...
Comme une bouffée qui persiste, enveloppe,
réchauffe et envahit tout...

Cette Joie prend toute la place,
jusqu'à faire fondre ce quelqu'un qui la ressent...
Ne reste que Joie !

C'est comme être sans mémoire,
inondé d'un sentiment sans origine...
C'est sortir de tout ce qui s'accrocher,
et prend possession...
C'est sentir la place se vider
et se remplir en même temps...
C'est voir comme d'un autre "point de vue"...
C'est pourtant juste rester tranquille
dans l'espace Sacré de l'instant...

Laisser "Faire" laisser "Être"...

13 octobre 2010

Dieu...



Dieu a perdu « son nom»
et « son visage»...
Car il est la nature, le fondement
et l'expression de Tout.

Il est dedans et dehors,
il est Ce qui se donne
et Ce qui reçoit,
il n'est d'Autre...

Il s'offre à mon regard
par les formes extérieures,
mais j'y vois au-delà,
son Amour Absolu...

Il s'offre si fragile,
qu'une ride de pensée
le fait oublier...

Il s'offre si humble,
que la main
passe sans le voir...

Il s'offre si discret,
qu'on l'imagine
toujours ailleurs...

Il s'offre si puissant,
que toutes les générations
ne cherchent que son Amour...

Il s'offre si infini,
que même la mort
lui rend hommage...

Il s'offre si Aimant,
qu'un simple sourire
nous contamine...

Rien ne nous sépare...
En nous ? En Lui ?
        UN ?

Il n'y a plus de réponse,
parce qu'il n'y a plus de questions...
Ne reste que l'ivresse amoureuse,
de célébrer et d'honorer...

9 octobre 2010

Le coeur...

Il y a beaucoup de chemin vers l'éveil,
mais il n'y en a qu'un seul,
qui nous conduit jusqu'à notre coeur.
C'est le Notre unique et intime,
Il se découvre, simplement...

Nous le connaissons tous,
nous y avons associé des images,
des espoirs et des craintes.
Nous rêvons pourtant tous
d'y être à nouveau...
Avec lui en lui...

Le coeur, c'est le centre de nous même,
c'est l'espace du ressentir,
nous pressentons son immensité englobante,
la Paix de ses profondeurs,
la joie de ses Amours, mais aussi,
nous craignons ses souffrances dévastatrices,
nous avons tout simplement peur qu'il nous submerge !

Le coeur, pourtant, c'est la Vie !
Et cela ne marche pas avec la tête.
Le coeur sait ce que la tête ignore.
Son association avec une fonction aussi aléatoire
que la pensée, l'isole totalement...
bloque toute créativité constructive,
ferme toute spontanéité naturelle...

Oui mais...
Il y a une toute petite vibration,
qui ne peut se taire dans la profondeur,
un espace toujours vierge,
sensible, tranquille, accueillant, 
le Sacré nous enveloppe de tendresse,
le Sacré ouvre notre coeur à la réalité
de notre propre mystère, l'Amour.










Présentation

Bonjour à tous ceux qui viennent cheminer un instant avec moi.
Merci aussi, pour votre indulgence devant les sensations de mon coeur, qui peuvent être parfois difficile à exprimer, avec des mots.

Je suis née en France, dans une famille d’immigrés russe. Baigné dans une foi très naturelle, Dieu était avec nous.
Ce n’est que beaucoup plus tard que j’ai découvert qu’il existait d’autres croyances.
Ce qui m’a troublée, c’est qu’il ne pouvait y avoir qu’une seule Vérité, et donc j’ai cherché le lien commun entre quelques grandes traditions spirituelles.

Arnaud Desjardins a été une aide précieuse durant de nombreuses années, pour comprendre et discerner la réalité de l’imaginaire, et pour commencer à accepter les situations comme des faits indiscutables. 

Une vie de famille, des enfants, n'ont jamais ébranlé ni diminué cette poussée vers le ciel intérieur. Ces années étaient ponctuées de grands combats intérieurs, de chutes et de rechutes,  d’élans et d’expériences mystiques.

Une certitude s’affirmait dans mon coeur, Dieu est en nous, et il nous cherche autant que nous le cherchons.

Quelques années en communion avec le bouddhisme zen, m’ont ouverte à la dimension de l’effort, de la discipline et de la méditation.
Mais mon coeur bouillonnait de soif... d’une soif intarissable.
Je le sentais, je le savais, Être Amour infini c’est être simplement le coeur grand ouvert.

... C’est ici sur un blog que j’ai découvert Denis Marie.http://mystiqueordinaire.presencevive.fr
Ma confiance fut immédiate, un grand oui intérieur me remplissait de joie,
j’avais la conviction intime de l’honnêteté et de l’Amour infini de cet homme.

Son livre, “ L’éveil ordinaire, le don du coeur “ a pris littéralement corps dans mon coeur,
les mots se révélaient en moi, ils m’éclairaient comme une évidence.
Je découvrais la joie d’Être simplement, la joie de la présence naturelle...
Le reste... fleuri, grandi, s’épanouit... vibre...

Les mots indiquent un sens et ils ont aussi une direction.
Les mots justes travail d'eux-mêmes dans la profondeur si on les laisse enter en direction du cœur, sans chercher à toujours tout attraper avec la pensée discursive.
Ce n'est plus une rencontre de compréhension alors, c’est une rencontre de coeur à coeur, la profondeur se reconnait elle-même, elle s’ouvre en union d’Être à Être,  et cet espace est Sacré.

Cet espace est lieu de célébration du Sacré, et il est partout, en tout. Il jonche le sol avec les feuilles mortes, il éclaire de lumière les yeux d' un enfant, il frissonne à la caresse d'une main tendue, il se tient silencieux avec le silence, et il éclate de joie avec joie.
Cet espace Sacré abolit toutes limites, toutes frontières... il Est ordinairement merveilleux !  il Est Amour ! il Est Joie !
C'est cette Joie Sacrée que je souhaite partager.