26 mars 2011

LE CHERCHEUR...


Bonjour,
Je vais retranscrire ici un commentaire que je viens d'écrire sur le site de Denis Marie " l'Éveil, mais plus tard ! " ce commentaire représente pour moi la mise en mots d'une crise actuelle que je vie, autant physique, émotionnelle que mentale.
Une mise au point intérieur...  et je pose tout quelque temps en... vacances....  
À bientôt, Merci !


Cher Denis, 

Ce texte a un impact très fort sur moi, il travaille en profondeur et j'en suis bouleversée, cela me conduit à une cascade de constatations.
Le personnage du chercheur spirituel est le plus difficile à distinguer, car il lui arrive des intuitions d'une grande intensité qui le conforte dans son rôle.
J' ai Vu comment je croyais être vraiment sincère, et puis patatra... tout s'écroule !...
Ce n'est pas facile de voir comment  intervient l'illusion du chercheur, or ce chercheur est un reflet de la Réalité... et il ne peux trouver qu'un reflet de la Réalité...
Tant qu'il y a chercheur, il cherche, et si c'est un bon chercheur... il trouve beaucoup de choses... mais il n'y a qu'une Vérité, ce qui EST VRAI.
C'est un rude coup pour l'illusion de sérieux du chercheur...  il y a un ébranlement de ces fondations d'illusion... quand il y a un tremblement de terre tout se fissure... et s'écoule !
Je ne peux vraiment compter que sur la Présence, c'est une constatation vivante qui me saisit totalement, là il n'y a plus d'histoire d'aucunes sorte, la Présence est la seule Vrai Réalité 
Ce qui bouge, cherche, avance c'est le personnage... je n'ai plus confiance en lui... je ne veux plus l'alimenter.
Ce qui m'ébranle totalement ce n'est pas de Voir, c'est de ne pas avoir Vue ! Comme tu le dis Denis, mettre autant d'énergie pour faire exister un personnage qui n'existe pas !
Je suis comme abasourdie et heureuse en même temps, car c'est une petite victoire de la Réalité. Le chercheur d'Éveil doit se résoudre aussi à Voir qu'il n'y a que Présence et qu'en Présence il disparaît.

Merci beaucoup Denis de tout coeur.

23 mars 2011

LA RÉPONSE...



Le chercheur pose la question...
Le chercheur y répond...
Le chercheur ne peut s'éveiller du rêve...
Le chercheur c'est le rêveur !


22 mars 2011

LA QUESTION...



Il n'y a pas de chemin, juste une question que nous découvrons avec notre esprit, et qui nous porte jusqu'à notre coeur.
QUE VOULONS-NOUS VRAIMENT !  c'est la question qui émane de notre centre, c'est l'appel de notre coeur, entendons-le !
Elle a l'air presque trop simple cette question, mais c'est elle qui nous conduit jusqu'à la Réalisation de notre Être.
Qui Suis-je est la Réponse à ce que je veux vraiment. Ce n'est pas la question que l'on peut se poser, c'est la réponse lumineuse et vivante qui nous ouvre instantanément aux mystères de la Vie...
Avec notre Présence il y a Voir...  et Voir ce que nous voulons vraiment nous fait découvrir la Réalité de l'instant...
"Ce que je veux vraiment" est l'existence, dans un tout unique et parfait, ÊTRE Amour, Vérité, Sagesse, Paix, Joie.
"Ce que je veux vraiment" oriente notre attention, certifie notre présence, encourage notre détermination, unifie notre regard...
Voir de mieux en mieux, nous ouvre à l'énergie de la Réponse, car la réponse est déjà là, elle émerge de notre Totalité.
"Ce que je veux vraiment" nous pousse à lâcher le bord de la piscine et Voir... Aucun instant ne cherche à nous "couler", aucun instant n'est "contre" nous... la Vie se réjouit de nous porter dans les bras ! Elle est comblée d'Amour et elle nous comble !
C'est le retour à la maison, c'est le retour du fils prodigue ! Que la fête est belle !
Que le coeur est Heureux !




Note : Je souhaite que ce texte nous pose la vraie question de l'Éveil, ici, maintenant qu'elle est notre priorité des priorités ?               
           Voir le texte de Denis Marie "L'ÉVEIL, MAIS PLUS TARD !"



21 mars 2011

RÉALITÉ...







On ne peut pas être séparés de la Réalité !



La Présence nous ouvre à la Vision...
La Vision nous ouvre à la Confiance...
La Confiance nous ouvre à la Réalité...
LA RÉALITÉ EST ÊTRE !

La pensée humaine ne peut aller plus loin...
Au-delà... la Source à rejoint l'Océan...

ÊTRE EST LA RÉALITÉ.
BIENHEUREUX EST ÊTRE.



20 mars 2011

NE RIEN SAISIR...


Ne rien attendre nous place dans l'ouverture...
Ne rien saisir nous laisse immaculés...

Tout ce que nous avons saisi de la réalité par des expériences où par des intuitions est là... inutile.
Toutes nos certitudes sont vides d'Être.
Nous sommes vierges tel un miroir, les reflets passent sans laisser de trace.
Rien ne s'y attache, rien ne s'y dissout...
Aucun reflet ne peut saisir un autre reflet !

Ne rien saisir est ÊTRE !



19 mars 2011

NE RIEN ATTENDRE...



D'un seul coup on est face à face avec " il n'y a rien à attendre" !
Rien à attendre et  tout attendre en même temps... cela vacille un peu...
Doit-on rire ou pleurer, s'accrocher ou lâcher ? 
Et puis on Voit, aucun choix possible, mais une évidence...
 " il n'y a rien à attendre"... ici, maintenant et pour toujours !
Une certitude au goût d'abandon,
une certitude au goût tranquille,
une certitude au goût de naissance.
Rien, il ne reste rien... il reste Tout...

On Voit comme dans un espace élargi, la plus minuscule attente attirer notre attention, et nous transporter dans le rêve...
On reconnaît le pouvoir du désir de "faire", ce désir porte en lui  l'attente du plus, du encore, du mieux, du autre, du différent...
On reconnaît la peur du rien, la peur du vide... la peur de la mort.
Tout ce qu'on pouvait savoir, comprendre, et là... inutile !
Il n'y a nulle part où aller, nous sommes seuls et Vivant ...

Aussi tranquille qu'un lac, aussi fragile qu'un souffle, et pourtant,
établis en une inébranlable certitude, une inébranlable confiance
                                    " Il n'y a rien à attendre " 
Cette évidence nous place dans une immobilité intérieure toute simple,
et totalement mystérieuse, nous sommes juste Présence...
Nous retrouvons simplement notre Vrai Regard,
le regard pur de l'accueil, le regard pur de l'offrande.
Ne rien attendre nous laisse là, au coeur de la Réalité, au centre de nous-mêmes, simplement ouvert, en Présence infinie !


12 mars 2011

HUMILITÉ...



En lien avec le texte de Denis Marie " Bienheureux" ces quelques mots de Gratitude sur l'humilité...

L'humilité se reçoit en même temps que se Voit la générosité du ciel...
Elle se dévoile en même temps que se dévoile la grandeur de notre Nature...
C'est la perte de toute notion égotique, de toute obsession, de toute fascination de soi-même.
C'est prendre conscience de notre Réalité, et rester totalement nu, fragile et ouvert en même temps que porté, nourri et enveloppé par la force Divine !
Plus nous baissons la tête vers le recueillement, plus notre coeur se gonfle de bénédiction et de joie !
Plus nous lâchons l'illusion de tenir, plus nous sommes emplis de Divine certitude.
Notre inconnu Est le connu de Dieu ! l'humilité est cette reconnaissance en gratitude.
C'est se taire en sachant...
C'est fermer les yeux en voyant... 
C'est se donner en recevant...
C'est la réponse Vivante à la question primordiale " qui suis-je"...
C'est Voir avec le coeur, le visage transfiguré de ce monde !

MERCI !