21 novembre 2011

Se perdre de vue...


Je voudrais revenir un instant sur cette pensée " l'image de soi "
Je constate avec étonnement que la pensée s'intéresse à beaucoup de choses, elle est toujours avide de savoir, de comprendre et c'est sans fin...
Nous justifions cet intérêt par notre besoin d'ouverture et de connaissance... Mais est-ce ce genre d'ouverture et de connaissance dont nous avons réellement besoin ?
Si on interroge son coeur... tout cela nous est complètement égal, un bien-être nous suffit, et le gout de la Paix nous comble de Joie.
Toute question toute interrogation peut être ressentie avec le coeur, la réponse est alors claire et lumineuse, cela est LA réponse et non " notre " réponse.
Pourquoi vouloir toujours chercher ailleurs, plus loin, autre part ce qui est véritablement ici ?
Pourquoi vouloir toujours autre chose, plus, mieux, encore, jamais, autrement ce qui est déjà parfait puisque cela arrive pour nous ?
Dans le relatif il y a des chemins, des voies, et des routes, mais il n'y a aucun chemin, aucune voie, aucune route qui peut nous conduire jusqu'à nous. 
Ce qui bouge c'est la pensée pas nous !
Notre coeur est immobile, il nous accompagne tout le temps puisque c"est vraiment nous.
Notre coeur c'est notre réalité vivante, notre coeur nous Aime !
Laissons nous aimer, et voyons ce qui arrive...

... Il n'y a rien de plus heureux... que de se perdre de vue...
Plus personne pour nous coller à la peau,
plus personne pour nous murmurer à l'oreille,
plus personne pour nous regarder faire,
plus de jugement et de peur,
plus personne pour nous projeter dans un autre monde.

Tu es seul !

Dégagé ! libre et heureux !
Cela est vide d'effort, vide d'interrogation, vide d'interprétation.
Pourtant la pendule a l'air d'avancer... mais tu n'as pas bougé.
Juste VIVANT est ta certitude Royale !
... Et c'est jubilatoire !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire