12 mars 2011

HUMILITÉ...



En lien avec le texte de Denis Marie " Bienheureux" ces quelques mots de Gratitude sur l'humilité...

L'humilité se reçoit en même temps que se Voit la générosité du ciel...
Elle se dévoile en même temps que se dévoile la grandeur de notre Nature...
C'est la perte de toute notion égotique, de toute obsession, de toute fascination de soi-même.
C'est prendre conscience de notre Réalité, et rester totalement nu, fragile et ouvert en même temps que porté, nourri et enveloppé par la force Divine !
Plus nous baissons la tête vers le recueillement, plus notre coeur se gonfle de bénédiction et de joie !
Plus nous lâchons l'illusion de tenir, plus nous sommes emplis de Divine certitude.
Notre inconnu Est le connu de Dieu ! l'humilité est cette reconnaissance en gratitude.
C'est se taire en sachant...
C'est fermer les yeux en voyant... 
C'est se donner en recevant...
C'est la réponse Vivante à la question primordiale " qui suis-je"...
C'est Voir avec le coeur, le visage transfiguré de ce monde !

MERCI !


4 commentaires:

  1. Irina, tes textes sont très inspirés et limpides. Je suis particulièrement sensible à ce passage:

    "Plus nous lâchons l'illusion de tenir, plus nous sommes emplis de Divine certitude.
    Notre inconnu Est le connu de Dieu ! l'humilité est cette reconnaissance en gratitude."

    L'humilité est la réponse que peu parviennent à entendre parce qu'elle s'apparente à un murmure dans le bruit ambiant et pourtant elle est LA réponse. L'humilité est une richesse, un don, une signe de noblesse qui nous maintient bien au-dessus des brumes. Plus je me courbe pour rendre grâce, plus je vois le monde de haut. Merveille des merveilles!

    Merci, merci, merci!

    RépondreSupprimer
  2. Merci, Nout...
    Merveille des merveilles !
    Nous sommes tous une icône révélée... le visage visible de l'invisible...

    RépondreSupprimer
  3. Chère Nout,
    ..." pourtant elle est LA réponse"... dis-tu, OUI ! Je ressens cela totalement.
    L'instant porte le Don et l'Humilité dans un même élan immobile, un même Amour...
    C'est l'abandon dans le Don !
    Merci encore.

    RépondreSupprimer
  4. Absolument Irina,

    Et c'est ce qui sépare l'être du bonheur, l'incapacité de donner en tout abandon.
    Cette simple compréhension que la partage, l'humilité profonde du partage, c'est non pas diviser le pain mais le multiplier (à l'instar de la Bible...).

    Nul en ce monde ne devrait avoir faim...nous sommes tellement riches!

    Bien à toi, Nout!

    RépondreSupprimer